FITNESS DU FUTUR : COMMENT ALLONS-NOUS NOUS ENTRAÎNER EN 2021 ?

Par LES MILLS

futur du fitness
Le fitness numérique est-il en passe de devenir la nouvelle norme ? Les instructeurs virtuels deviendront-ils réalité ? L'intelligence artificielle pourrait-elle changer complètement le jeu ? Nous avons discuté avec l'un des experts les plus tournés vers l'avenir de l'industrie du fitness.

Ancien entrepreneur de la Silicon Valley et diplômé de la Harvard Business School, Jean-Michel Fournier dirige le pôle des innovations numériques de fitness en tant que PDG de Les Mills Media. Découvrez ci-dessous son avis sur le rôle des technologies émergentes dans la transformation de nos expériences de fitness au cœur de ce monde en constante évolution.

Les entraînements en ligne ne sont pas seulement une solution miracle face au Covid-19 : ils sont là pour durer


Nous savons que 85% des membres de club de fitness s'entraînent aussi à la maison et que la diffusion des entraînements en streaming n'a pas cessé d’augmenter ces dernières années. Et depuis la fermeture des clubs et les mesures de restrictions liées au COVID-19, l'adoption des entraînements numériques a explosé. Selon Jean-Michel, il y a eu une augmentation de 900% des inscriptions à LES MILLS™ OnDemand depuis janvier. 

« Aujourd’hui, la majeure partie des gens sont motivés pour se maintenir en forme et en bonne santé afin de renforcer leur système immunitaire et combattre le COVID-19. L'objectif pour nous est d'encourager ces personnes à rester motivées et à maintenir une routine d'exercice cohérente et adaptée à leur nouveau style de vie post-COVID-19. »

Il ne fait aucun doute que le fitness en streaming était déjà en train de décoller, mais le COVID-19 a certainement amplifié les choses. « À bien des égards, la forme physique suit le divertissement », explique Jean-Michel. Il explique comment ces dernières années Disney, Amazon video, HBO Max, Netflix et Apple TV ont tous ouvert l'accès aux émissions et aux films à la demande et que les gens sont désormais habitués à avoir à portée de main les divertissements qu'ils souhaitent. Cela a un impact significatif sur la forme physique. Maintenant, de plus en plus adoptent l'exercice en ligne, et nous constatons d'énormes progrès en matière de développement et d'innovation.

L'IA et la technologie holographique sont à nos portes


« Nous ne sommes qu'au début », explique Jean-Michel. « Les technologies à la demande vont bientôt amplifier leur impact. La technologie va migrer vers une capacité de réalité augmentée et un environnement holographique plus tôt que nous ne le pensons. »
"Sans aucun doute, l'IA sera transformatrice pour la forme physique et le bien-être, en particulier lorsqu'elle sera intégrée aux objets connectés." Cela peut signifier porter des trackers de mouvement ou des écouteurs de biodétection pour évaluer les performances de l'exercice et fournir des commentaires correctifs. Ou en utilisant des pilules intelligentes, qui sont de minuscules appareils électroniques qui pénètrent dans votre circulation sanguine et retransmettent des informations sur la santé depuis votre corps. 

Jean-Michel dit que ce type de technologie sera essentiel pour prendre des décisions basées sur notre manière de nous entraîner, notre alimentation (quand et quoi manger) et notre temps de récupération (nombres d’heures de sommeil). Il ajoute que nous devrions également nous attendre à des entraînements expérientiels, à la personnalisation et à des recommandations intelligentes de style de vie.

L'IA aura bientôt un rôle énorme à jouer pour soutenir tous nos besoins de bien-être. 
À plus long terme, Jean-Michel prédit que la forme physique utilisera les progrès technologiques en réalité augmentée et en téléprésence holographique. Il explique: « Une récente démonstration de Microsoft de son HoloLens 2 a montré comment l'appareil peut désormais générer des hologrammes haute définition de personnes qui peuvent traduire la parole instantanément dans n'importe quelle langue, n'importe où dans le monde. Cela ouvre la possibilité que bientôt, nos instructeurs préférés pourraient devenir littéralement à la demande, capables d'apparaître partout où nous portons nos casques de réalité augmentée, dans la langue dont nous avons besoin. »



Les robots ne remplaceront pas les instructeurs 

Jean-Michel est néanmoins catégorique : la forme physique sera toujours centrée sur la connexion humaine et l'enseignement en personne. Avant le COVID-19, il était déjà très clair pour nous que les instructeurs sont les rockstars de notre industrie. Il suffit de regarder les réseaux sociaux pour évaluer la popularité des instructeurs. Cette crise a clairement montré que les gens apprécient vraiment - et sont même en manque de leurs instructeurs préférés. Ce qui est compréhensible car il y a des instructeurs incroyables. Selon Jean-Michel, ces dernières années, l’engouement pour les entraînements virtuels et à la demande a fait monter les standards chez les instructeurs en direct, car ils ont élevé leur jeu face à une nouvelle concurrence. «Je crois fermement au pouvoir de l'innovation : une marée montante soulève tous les bateaux», explique Jean-Michel.

La technologie fera monter vos cours collectifs préférés au niveau supérieur


Jean-Michel prévoit qu'à court terme, les cours collectifs traditionnels deviendront une fusion d'instructeurs incroyables et énergiques, de technologie audio tactile et de vidéo augmentée pour créer des environnements immersifs. Il explique :

« La superposition de musique tactile que les utilisateurs peuvent ressentir, avec une expérience visuelle immersive grâce à l'utilisation de vidéos haute résolution de réalité augmentée projetées sur des écrans géants est la première grande étape vers une expérience de cours en live plus expérientielle. »
Il fait également allusion à l'idée d'expériences immersives à l’image du programme de vélo THE TRIP™ déclinées dans d'autres formats. « Imaginez une séance d'entraînement de danse au cœur d'une foule enthousiaste dans un stade à guichets fermés, ou un cours de yoga entouré d'écrans montrant une vue alpine au printemps. Attendez-vous à les voir très bientôt ! »

Jean-Michel Fournier, PDG Les Mills Media


Poursuivez votre lecture :